Le Brexit aura un impact sur les marchés européen et britannique de développement et de maintenance d’applications

Le rapport ISG Provider Lens™ estime que les services de développement et de maintenance d’applications risquent d’être perturbés par la sortie du Royaume-Uni de l’UE

Les nouvelles règles pourraient perturber la libre circulation des travailleurs et des services

Il faut s’attendre à une forte hausse de la demande à court terme, qui mettra en difficulté les fournisseurs

PARIS, 15 janvier - Le Brexit risque de perturber les marchés des services de développement et de maintenance d’applications au Royaume-Uni et en Europe dans les prochains mois, avec un impact surtout ressenti dans les secteurs bancaires, des services financiers et des assurances, de la santé et des sciences de la vie, et dans les secteurs de la fabrication industrielle, comme en atteste un rapport publié par Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), société de recherche et de conseil spécialiste des nouvelles technologies.

Les ISG Provider Lens™ Next-Gen ADM Services Quadrant Reports pour le Royaume-Uni et l’Europe révèlent que le Brexit est vecteur d’énormes incertitudes pour les clients comme pour les fournisseurs. Les multinationales vont devoir s’adapter à de nouvelles règles et de nouveaux tarifs et se préparer à une vague de projets à court terme tandis que les clients vont chercher à adapter leurs programmes de développement et de maintenance d’applications aux nouvelles contraintes.

« A ce stade, on ignore encore ce qui va exactement se produire et quel accord le Royaume-Uni va conclure avec l’UE », déclare Lyonel Roüast, President d’ISG SEMEA. « La majorité des entreprises au Royaume-Uni n’ont pas encore commencé à se préparer au Brexit et les craintes de perturbations de la chaîne d’approvisionnement sont grandes. Quant aux fournisseurs, les plus importants devraient pouvoir faire face à la plupart des situations envisageables, mais les petits fournisseurs basés au Royaume-Uni risquent de subir les dynamiques de marché changeantes. »

Le rapport d’ISG révèle que les banques britanniques délocalisent déjà des effectifs du Royaume-Uni et construisent de nouveaux centres d’excellence dans d’autres pays de l’UE. Il est certain que le Brexit va créer un plus fort taux d’adoption d’applications, de test et de maintenance dans des périodes extrêmement courtes. Nul ne sait comment les services IT vont absorber cette charge de travail, même avec le soutien de leurs fournisseurs de services de développement et de maintenance d’applications, précise le rapport.

Les préoccupations réglementaires et de sécurité arrivent en tête de liste des entreprises de la santé et des sciences de la vie, surtout en ce qui concerne le traitement et l’analyse des données de clients et patients. Le Brexit va compliquer les choses, précise le rapport, étant donné que les multinationales ayant une présence locale limitée et peu de connaissances des spécificités des marchés locaux vont avoir du mal à satisfaire les exigences de développement et de maintenance d’applications au Royaume-Uni.

La plupart des entreprises de fabrication, avec leurs processus de production just-in-time hautement intégrés, vont également avoir du mal à satisfaire leurs besoins de développement et de maintenance d’applications de nouvelle génération au Royaume-Uni, en raison de leurs ressources sur place limitées et de la forte hausse anticipée de la demande de développement, de test et de maintenance associée au Brexit. Le gros de l’industrie automobile britannique, par exemple, avec des marques allemandes à la tête de Mini, Rolls-Royce et Bentley, prévoit déjà de délocaliser ses chaînes de production et son soutien administratif du Royaume-Uni en prévision de l’impact du Brexit sur la libre circulation des hommes et des services.

Les rapports pour l’Europe et le Royaume-Uni examinent également les dynamiques changeantes du marché des services de développement et de maintenance d’applications de nouvelle génération, qui est impacté par la plus forte demande d’applications dans des domaines comme l’analytique, l’Internet des objets (IoT), l’architecture cloud-native, les offres Software-as-a-Service (SaaS), la sécurité, l’expérience client ou encore le mobile.

Parmi les principales tendances figurent le développement rapide d’application pour faire face à la demande d’applications et de fonctionnalités ; la nécessité de fournisseurs aux capacités agiles, distribuées, couvrant toute la pile ; l’essor de « DevSecOps » avec l’intégration de la sécurité d’emblée dans les nouvelles applications ; les fonctionnalités de test sectorielles et automatisées ; l’utilisation de l’automatisation intelligente pour diagnostiquer, prédire et corriger les problèmes non linéaires et, avec les applications davantage cloud-natives, la nécessité de fonctionnalités de migration et de maintenance entre plateformes cloud.

Les rapports ISG examinent également les tendances de développement et de maintenance d’applications de nouvelle génération qui impactent les marchés bancaires, des services financiers et des assurances, de la santé et des sciences de la vie, et de la fabrication industrielle.

Le rapport concernant l’Europe évalue les capacités de 26 fournisseurs de services de développement et de maintenance d’applications au service du marché européen, tandis que le rapport du Royaume-Uni évalue 31 fournisseurs de services de développement et de maintenance d’applications au service du marché britannique. Chaque rapport étudie les capacités des fournisseurs dans six grandes catégories : développement et maintenance d’applications de nouvelle génération (Next-Gen ADM), développement agile (Agile Development), test continu (Continuous Testing), développement et maintenance d’applications de nouvelle génération pour le secteur bancaire, des services financiers et des assurances (Next-Gen ADM – BFSI), développement et maintenance d’applications de nouvelle génération pour le secteur de la santé et des sciences de la vie (Next-Gen ADM – HCLS), et développement et maintenance d’applications de nouvelle génération pour le secteur de la fabrication (Next-Gen ADM – Manufacturing).

En Europe, Capgemini est le seul fournisseur nommé leader du marché dans les six grandes catégories ; DXC Technology et IBM sont leaders dans cinq catégories sur six. Au Royaume-Uni, Capgemini est nommé leader dans chacune des six catégories et IBM se distingue dans cinq catégories sur six.

 – FIN –

A propos du projet de recherche ISG Provider Lens™ Quadrant Research

La série des études ISG Provider Lens™ Quadrant est la seule évaluation de fournisseurs de services de cette nature à combiner des données de recherche empiriques et des analyses de marché doublées de l’expérience tangible et des observations de l’équipe mondiale des consultants d’ISG. Les entreprises vont trouver une grande richesse de données détaillées et d’études de marché pour guider leur sélection de partenaires de sourcing, tandis que les consultants d’ISG utilisent les rapports pour valider leur propre connaissance du marché et émettre des recommandations aux entreprises clientes d’ISG. Le projet de recherche couvre pour le moment des fournisseurs aux Etats-Unis, en Allemagne, en Australie, au Brésil et au Royaume-Uni ; de nouveau marchés viendront s’y ajouter à l’avenir. Pour en savoir plus sur ISG Provider Lens, consultez cette page web.

Cette série est un complément aux rapports ISG Provider Lens Archetype, qui proposent une évaluation inédite des fournisseurs du point de vue de types spécifiques d’acheteurs.

Pour plus d’informations rendez-vous sur : https://www.isg-one.com/research/isg-provider-lens

À propos d'ISG

ISG (Information Services Group) (NASDAQ : III) est un leader mondial de l’analyse des technologies et du conseil. Plus de 700 entreprises font confiance à ISG, dont 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales. ISG conseille les organisations des secteurs privé et public, ainsi que les fournisseurs de service qui visent l'excellence opérationnelle et une croissance rapide. La société se spécialise dans la transformation digitale, y compris l’automation, le cloud et le data analytics ; le conseil en sourcing ; la gestion de la gouvernance et des risques ; le conseil en télécommunications ; la stratégie technologique et la conception des opérations ; la gestion du changement ; l’analyse des marchés et l’étude des évolutions technologiques.  Fondée en 2006 et basée à Stamford dans l'état du Connecticut, ISG compte plus de 1300 employés, présents dans plus de 20 pays. Il s’agit d’une équipe globale reconnue pour son esprit innovateur, son influence et sa connaissance du marché, son expertise technologique, sa recherche internationale et ses capacités d’analyse basées sur la source de données la plus importante de l'industrie.

Pour plus d’informations rendez-vous sur : www.isg-one.com  | www.isg-one.fr

Twitter: https://twitter.com/ISG_News

LinkedIn: http://www.linkedin.com/company/information-services-group